Critique : « Fight club », un film de David Fincher

Fight club De David Fincher Avec Brad Pitt, Edward Norton, Thriller

Affiche du film fight club

Fight Club, ou l’histoire d’un film de toute une génération en quête de liberté.
Le narrateur (Edward Norton), jeune cadre d’une société informatique, est en ce moment perturbé, il ne trouve plus le someil et n’arrive plus à pleurer. Sa vie banale, déja toute tracée, sans intérêt, va alors prendre un tout autre chemin avec la rencontre de l’énigmatique Marla Singer (Helena Bonham Carter) et du charismatique Tyler Durden (Brad Pitt).

Adapté du célèbre roman de Chuck Palahniuk du même nom, Fight Club se veut violent et très intense. Cette violence pourra ainsi heurter les plus sensibles. Beaucoup pourront la critiquer, la dire gratuite, mais cette dernière me semble indispensable. Tout d’abord car le message qu’elle aporte est sans équivauque: rien de tel que la violence pour pour se sentir vivant et exister. De plus, de par son intensité, la violence donne un tel rythme au film qu’elle en devient primordiale. Une claque.

Concernant la narration, là aussi, David Fincher a su rendre son œuvre terriblement captivante. Tout nous est conté par le narrateur, à savoir Edward Norton, d’une telle limpidité qu’il en devient très difficile de s’ennuyer ou de trouver une scène inutile. Une pure merveille.

Et que dire des acteurs que sont Brad Pitt et Edward Norton ? Tout simplement géniaux, ces derniers montrent dans Fight Club toute l’étendue de leur talent. L’interprétation de Brad Pitt dans un rôle de « gueule cassée » est magistrale, notamment grâce à un charisme inégalé. Proche du sommet de son art qu’il a atteint, selon moi, dans l’armée des 12 singes.

Très critiqué, Fight Club est un film qui ne pourra laisser indifférent. Certains voient en lui une œuvre disposant d’une philosophie dangereuse (quelques allusions au fascisme) car portée par le talent de ses acteurs et de son réalisateur. Ce talent fera de Fight Club un chef d’œuvre.

Bruno R.

licence Creative Commons 3.0

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*